2011 CAIDC Conference Panel: Best Practices: the Case of Canadian Assistance to Ukrainian Credit Unions

 

Best Practices: the Case of Canadian Assistance to Ukrainian Credit Unions
 
Message in french below
 
CAIDC-web ad 2 copy.gifWhen Ukraine became independent in 1991, following the collapse of the former Soviet Union the Council of Ukrainian Credit Unions of Canada (CUCUC) and the Canadian Cooperative Association (CCA) developed a program to address poverty by rebuilding the credit union movement that had been destroyed after the Soviets annexed West Ukraine in 1939. In three project phases between 1992 and 2010, with an investment of only $9.675 mil from the Canadian International Development Agency, dedicated staff and volunteers drawn from Canada' Credit Unions worked to create primary credit unions, credit union apex organizations to provide supervision and stability funds, a legal and regulatory framework for credit unions and the capacity of the government regulator.

Called "the most successful cooperation program in the country" by the former head of Credit Union regulation in Ukraine, the project worked during the recession of the 1990s, the Orange Revolution of 2004, and finally the international financial crisis of 2008. Starting from nothing, after 16 years over 2.7 million Ukrainians had joined more than 800 credit unions, mobilized their savings and made over $2 billion in loans, many for income generation, small business and agriculture. 8,000 to 10,000 direct jobs and 25,000 indirect jobs were created. With the help of Canadians, legislation covering credit unions had passed, a regulatory agency was supervising and licensing credit unions, and credit union training programs were available in the country.

Yet, at the end of the project crisis loomed: the global financial crisis caused a liquidity crisis throughout the Ukrainian financial sector, resulting in insolvency in several banks and credit unions and the number of credit unions dropped from 829 to 751. Estimates of the number that would survive varied depending on the length and depth of the crisis as well as the actions of government.

Join us on May 13 at 9 am to find out what went right, what went wrong and what lessons can be learned from a panel consisting of former field manager Bohdan Kozy, Ohla Zawerucha-Swyntuch of the CUCUC, winner of the 2009 Global Co-operator of the Year award for her key role in the project, Jo-Anne Ferguson, Senior Director of the International Development Program at CCA and special guest, Ivan Vyshnevskiy, the Chief Executive Officer of the Deposit Protection Program in Ukraine, who will present the recipient country perspective.
 
 
 
 
 
 
CAIDCRCCDI_2011_DEVEX.jpg

L'aide canadienne aux coopératives de crédit ukrainienne

 


Lorsque l'Ukraine est devenue indépendante en 1991, après la chute de l'ex-URSS, le Conseil des coopératives de crédit ukrainiennes du Canada (CUCUC) et la Canadian Cooperative Association (CCA) ont élaboré un programme visant à lutter contre la pauvreté par la reconstruction du mouvement des caisses populaires qui avaient été détruites après l'annexion par les Soviétiques de l'Ukraine en 1939. En trois phases du projet entre 1992 et 2010, avec un investissement de seulement $ 9,675 millions de l'Agence canadienne de développement international, un personnel dévoué et des bénévoles venant de ''credit unions'' du Canada ont travaillé à créer des coopératives de crédit primaire et des organisations chapeautant les coopératives de crédit; le but était de fournir des fonds de supervision et de la stabilité , un cadre juridique et réglementaire pour les coopératives de crédit et de développer la capacité de l'organisme gouvernemental de réglementation.

Appelé "le programme de coopération ayant eu le plus de succès dans le pays" par l'ancien chef de la réglementation en Ukraine, le projet est passé à travers la récession des années 1990, la Révolution orange de 2004, et enfin la crise financière internationale de 2008. Parti de rien, après 16 ans plus de 2,7 millions d'Ukrainiens ont adhéré à plus de 800 coopératives de crédit, ont mobilisé leurs économies et ont effectué plus de 2 milliards de dollars de prêts pour appuyer de nombreuses activités génératrices de revenus, comme les petites entreprises et l'agriculture. 8.000 à 10.000 emplois directs et 25.000 emplois indirects ont été créés. Avec l'aide des Canadiens, la législation portant sur les coopératives de crédit est en vigueur, un organisme de réglementation et de  supervision octroie des licences coopératives de crédit, et des programmes de formation en coopératives de crédit sont disponibles dans le pays.

Mais à la fin du projet on fit face à la crise financière internationale qui a créé une grave pénurie de liquidités, réduisant le nombre de coopératives de 829 à 751. Le nombre de survivantes dépendra de la durée et de la profondeur de la crise et des actions du gouvernement.

Joignez-vous à nous le 13 mai à 9h00 pour entendre le récit de ce qui a réussi, de ce qui a moins bien marché, et quelles leçons on peut en tirer. Bohdan Kozy, Consultant et ex- gestionnaire pour la Canadian Co-operative Association CCCA, Jo-Anne Ferguson, Directrice principale, développement, CCCA et Olha Zawerucha-Swyntuch, personne-clé affectée à l'appui au projet ukrainien pour le compte du  Council of Ukrainian Credit Unions of Canada et agente coopérative de l'année en 2009 en discuteront, en compagnie d'Ivan Vyshnevskiy, Chef de la direction du  Deposit Protection Program, qui donnera al perspective ukrainienne du sujet.